Accueil
A propos de nous
Calendrier
Musée Virtuel TerroT
Les avant et après
Album Photos
Cartes postales/affiches TerroT
Forum TerroT & MD
Les Manifestations
Notices d'entretien
Catalogues
Documentation
Dossier Restauration
Liens Utiles
Contactez-Nous
Plan du site
Livre d'or TerroT

 

 

Une "belle" peinture n'est pas le fruit du hasard…

(partie 02...)
 

 

Suite à mon article précédent sur l’apprêtage avant  la mise en peinture, il était temps de finir l’article.

 

Pour ceux qui prennent le train en marche, il faut commencer par lire ceci :

 

 http://www.terrot.org/doc_dossier_technique/doc_jeanmarc_peinture.htm

 

 

Je reprend donc  la plume du clavier et le stylo de la souris pour vous faire part de l'avancement de mes travaux de peinture... en même temps je vous dévoile un pan de ma restauration de l'ETDS/GL qui comme je vous l'avais dit il y a quelques mois déjà, aura une couleur un peu perso, mais je crois, sans faute de goût! A vous d'en juger... Une peinture c'est toujours réversible non ?...

 

La couleur n'est pas l'objet du post, mais plutôt de vous parler de sa mise en œuvre... bien que je ne sois pas un pro, loin s'en faut... alors voilà au début de l'histoire. Le "avant - après" de la même pièce :

 


      


 



Détail du carter de chaîne :

 

      

 

 

Les outils :

 

J’ai utilisé cet outil : Un petit pistolet de 20cc avec une buse de 0,5, réglage = dimension du jet, et arrivé de peinture, c'est tout, le débit d'air : 3 bars maxi réglé au compresseur...

 

 

 

 

 

Peinture : Au niveau de la peinture, j’ai utilisé une polyuréthane tri composant, en proportion 3/1/0,5, c'est à dire, pour 3 parts de peinture, 1 part de durcisseur, et 0,5 part de diluant, autrement dit : 30 % durcisseur et 15 % diluant avec peinture de marque Valentine Valroc 2 qu'on ne trouve plus hélas ...

 

Cabine de peinture: Au niveau de l’environnement, ne possédant pas de cabine de peinture, tout a été réalisé dehors. J’ai choisi un temps chaud (28/30° à l'ombre) sans vent, sans bestiole, ce qui m'a grandement aidé à sortir les pièces nickel au premier coup...

 

Erreur de préparation: J’ai quand même eu quelques légers ennuis de piquetage à certains endroits. La cause, (MEA CULPA...) cela vient du fait que j’ai fait l'impasse sur le dégraissant avant peinture… j'en avais plus. Que mon expérience vous serve... un chat averti....

 

 

 

Pour remédier à cet effet de piquetage,  il faut poncer l'endroit et repasser un voile très léger de peinture, laisser sécher et repasser la finition. Si ça recommence, il faut re-poncer et refaire jusqu'à ce qu'il n'y ait plus de réaction... en général après le premier coup c'est bon...

 

PS : un conseil, après dégraissage, surtout ne pas toucher les pièces avec les doigts, c'est une réaction chimique  assurée... il faut travailler avec des gants !

 

 

 

J'ai gardé le réservoir à peindre et il reste quelques photos pour la démonstration qui ne sera, bien sûr, jamais aussi efficace que la pratique... difficile de faire parler une image... autre détail mais qui a son importance, tous les produits qui figurent dans cette doc, sont appelés à disparaître à plus ou moins brèves échéances, réglementation européenne oblige... la technique de la peinture à l'eau m'est encore inconnue, mais elle ne sera pas évidente à mettre en oeuvre pour les amateurs que nous sommes.. fini de déblatérer...

 

Voilà le réservoir après apprêtage:

 



 

Il a été poncé au 1000 et traité au dégraissant avant peinture que mon copain carrossier m'a donné. Le passage du pistolet se fait en gestes réguliers, une couche couvrant la moitié de l'autre, sans charger sur un endroit précis, sinon,  c'est la coulure assurée...

 

 



Ne  vous fiez pas à la taille du bidon de dégraissant, quelques décilitres suffisent pour  traiter les pièces de la TerroT.


Premier passage :

 


 


Si tout se passe bien, voilà le résultat : On doit pouvoir se voir dans la peinture, ce qui est le cas, votre serviteur est pris à son jeu...

 




 


En dernier lieu, voici les produits utilisés pour cette réalisation

 

Les apprêts, garnissant en pot à passer au pistolet,  bien sûr, avec son durcisseur.

 

Les bombes, primaire classique et primaire antirouille, bien que toutes les pièces soient systématiquement traitées au primaire phosphatant dérouillant PHO 4090 de chez Restom...

 

Il  m'arrive de passer du primaire antirouille si mes pièces sont  rouillées en profondeur... simple précaution.

 




 

Les produits de  peinture diluant  et durcisseur Autocolor.

 

J’ai mis le rouge de la Ténor avec le durcisseur, pot bleu et le diluant pot gris...

 

 

 

Les apprêts: pour les apprêts, pas de précaution particulière si ce n'est qu'une fois terminée je recouvre les pièces avec un tissu pour protéger de la poussière, dans l’attente de  la peinture finale.

 

Avant la peinture finale, il faudra passer un coup de chiffon pour enlever la poussière...

 

 

 

Bonne restauration et à plus tard peut être.... et  suite au prochain numéro... bye bye...

 

Jean Marc ( Jembe )

 

 

 

 

 

 

Images et textes: Jean Marc (Jembe) - Reproduction interdite sans l'accord de l'auteur.

 

 

Si vous aussi, vous souhaitez participer à la création de ces dossiers, n'hésitez pas a nous écrire.

 

 

 

 

 

Voltar          Retour          Back

 

 

 

 

 

 

 


Accueil | A propos de nous | Calendrier | Musée Virtuel TerroT | Les avant et après | Album Photos | Cartes postales/affiches TerroT | Forum TerroT & MD | Les Manifestations | Notices d'entretien | Catalogues | Documentation | Dossier Restauration | Liens Utiles | Contactez-Nous | Plan du site | Livre d'or TerroT

Site TERROT & MAGNAT-DEBON - Motos Anciennes - France

Conditions d'utilisation du site - © 2004 TerroT & Magnat-Debon Motos Anciennes - Tous droits réservés, la reproduction, même partielle, du matériel présenté sur ce site est interdite.
Pour toute question, problème ou "bug" concernant ce site Web, envoyez un courrier électronique à
MySiteOuaib.

Dernière mise à jour le : 15/05/16